preload

Metric
Le Socle interministériel de logiciels libres, indispensable outil éthique en période de crise !

Le Socle interministériel de logiciels libres, indispensable outil éthique en période de crise !

by admin

Posted on juillet 24, 2020 at 10:40

Il existe dans ce monde des initiatives qui méritent d'être misent en lumière jusqu'au coup de soleil  et c'est exactement ce que nous allons faire dans cet article ! Savez-vous qu'il existe une liste de référence, une sorte de catalogue des solutions libres significativement utilisées par des organismes publics rattachés à la fonction publique d'état et regroupées dans un listing empreint d'éthique, le Socle Interministériel de Logiciels Libres (SILL) ? Ce listing est là pour informer les administrations sur les logiciels libres qu'elles peuvent vouloir utiliser. 

Le SILL est une initiative portée par l'État français (principalement par des agents publics informaticiens, des opérateurs et collectivités territoriales et l'appui de la direction interministérielle du numérique, DINUM) et intègre un large spectre d'outils numériques, d'applications libres préconisées par l'État français et publié par Etalab, le département de la Direction interministérielle du numérique consacré à la donnée publique. 

Qualité de l'éducation, niche de marché et chant de sirène

Soudain, un raz de marée de solutions surgit pour permettre d'assurer la continuité pédagogique, bien souvent issues du secteur privé pour lequel l'enseignement est un parfait vivier ! Commercialement inaccessibles en temps normal, certaines solutions propriétaires, certains contenus devenaient subitement accessibles gratuitement, une approche commerciale insidieuse s'installait subtilement sous de beaux atours, un chant de sirène, on insuffle une dépendance…

La crise du Covid-19 et l'épreuve du confinement ont mis en évidence que le numérique avait un rôle important a jouer dans notre société pour permettre d'éviter le blocage total et permanent de certains de ses pans comme celui, essentiel, lié à l'éducation. La continuité pédagogique représentait une opportunité providentielle pour attendrir et charmer cette niche de marché. Il est d'autant plus choquant que le droit à l'éducation répond au point 4 des objectifs de développement des Nations Unies et ne devrait pas faire l'objet d'une prise d'otage mercantile. 

Dans un cas comme celui de la crise sanitaire, le SILL se révèle indispensable par ses propositions de solutions LIBRES pour répondre à la demande d'institutions avec un réel besoin de transparence, de sécurité et de liberté ! Par exemple et liée directement à la continuité pédagogique, l'une des récentes entrées dans le listing du SILL se nomme Chamilo. Plus qu'un Learning management system (LMS), cette plateforme est une solution libre et européenne pour la gestion des cours et des contenus pédagogiques, véritable couteau suisse de la formation à distance, un allié de choix dans cette bataille.  

Depuis le mois de mars donc au cœur de la pandémie Covid-19, les statistiques sur Chamilo révèlent qu'en seulement 4 mois, 2 184 040 apprenants ont été inscrits sur des portails Chamilo à travers le monde ! 

© Chamilo

Le SILL et d'autres initiatives prônant les solutions Libres comme l'April sont nées pour mettre en lumière ces solutions indispensables à notre société qui se doit d'être égalitaire dans les domaines qui lui sont indispensables comme l'éducation !

Un choix de solutions libres assumées et matures !

C'est là que le SILL fait fort, le choix des alternatives libres aux solutions propriétaires repose sur des critères strictes, MAIS,  également sur l'obligation de nommer un référent SILL qui attestera de la maturité du logiciel libre et de l'usage de celui-ci dans son administration ! C'est également le référent qui veillera à la mise à jour des informations sur la solution qu'il soutient. Concernant Chamilo, le référent direct est issu de l'académie d'Aix-Marseille qui utilise de nombreux portails déployés dans de nombreux collèges et lycées de l'académie et fournit un travail de fond absolument considérable afin d'offrir aux étudiants et enseignants, une plateforme simple d'utilisation, performante et en perpétuelle évolution s'adaptant au fil du temps et des retours d'expérience, aux usages…

Le SILL n'est donc pas une hypothétique liste aléatoire de solutions libres plus ou moins matures et fonctionnelles construite sur des critères douteux ou comme il est d'usage,  motivée par des intérêts pécuniaires sous-jacents et poussée par des "parrains" payés pour en dire du bien… Le SILL est est bien une initiative responsable et indispensable pour offrir aux institutions des choix autres que ceux établis par avance. 

Quelle est le processus d'intégration d'une nouvelle solution ?

Plusieurs critères et prérequis conditionnent l'entrée d'un logiciel dans le SILL

  • Le code source du logiciel est publié sous l'une des licences libres reconnues par la Free Software Foundation ou l'Open Source Initiative,
  • La licence doit montrer un caractère libre fort sans risque d'altération par un ajout ou une modification,
  • Une solution pour être intégrée au SILL doit être portée par un référent issu de la fonction publique d' État ou hospitalière et connaître l'usage de cette solution au sein de son administration,
  • Le logiciel est significativement utilisé dans un organisme public de la fonction publique d’État ou hospitalière. "Utilisé" veut dire que le logiciel est installé dans le SI ou sur des postes des agents.

[Rappel] Mais c'est quoi un logiciel libre ?

L'accès au code source est une condition incontournable ! Un logiciel libre confère quatre libertés fondamentales :

  1. La liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages,
  2. La liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins,
  3. La liberté de redistribuer des copies du programme,
  4. La liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté d'utilisateurs.

Pour clôturer, nous avons pris l'exemple de Chamilo, une alternative libre aux solutions propriétaires dédiées à l'éducation mais le SILL oriente sur un grand nombre de pépites dans divers domaines de compétence allant du système de gestion de contenus web à l'éditeur de texte libre générique pour windows ou encore au logiciel libre de configuration et gestion de parc. 

Il faut de tout pour faire un monde… libre ! 

Suivez, soutenez, partagez !

Références :  

Source: Le Socle interministériel de logiciels libres, indispensable outil éthique en période de crise !

Étiquettes :

About the Author

admin

 

Be the first to comment “Le Socle interministériel de logiciels libres, indispensable outil éthique en période de crise !”

Ransomware : comment LoveBug a radicalement changé le paysage des cyber menaces

Posted on Août 06 2020 at 17 h 02 min

LoveBug était initialement un simple malware. Pourtant, il a changé le monde de la cyber-sécurité [...]

Read More

Pourquoi avoir un blog en complément d'une boutique en ligne ?

Posted on Août 06 2020 at 16 h 57 min

Ça y est ! Votre site e-commerce est enfin en ligne ! Vous avez peaufiné les derniers [...]

Read More

L'intelligence artificielle impulse une forte dynamique pour les petites et moyennes entreprises

Posted on Août 06 2020 at 16 h 54 min

Pour certains, l'IA "cognitive" revêt une forme humaine. Une perception assez caricaturale qui fait écho [...]

Read More