preload

Metric
SEO : comment ne pas rater la reprise ?

SEO : comment ne pas rater la reprise ?

by admin

Posted on mai 20, 2020 at 14:10

Après plus de deux mois au ralenti, certains secteurs reprennent un peu de vigueur et les référenceurs ne doivent pas rater le coche de ce regain d'intérêt des internautes. Quelques actions peuvent aider un site à suivre le vent dans la bonne direction pour se trouver bien placé sur les SERP. Voici les conseils de trois experts SEO.

Analyser le contexte pour saisir les opportunités et éviter les pièges

En bon stratège, le référenceur SEO s'appuie sur l'analyse d'un contexte spécifique. En l'occurrence, plusieurs éléments peuvent être pris en compte. Pour commencer, "la May 2020 Core Update de Google est une occasion de travailler sur tous les indicateurs de qualité", explique Benoît Perrotin, directeur SEO chez Eskimoz à propos des indicateurs EAT auxquels Google accorde une importance croissante. Pour l'expert SEO, les e-commerçants ont une autre opportunité à saisir dans le contexte morose actuel : la mise en place des résultats Shopping gratuits par Google depuis avril. "Il faut se plonger dans les spécifications des flux de produits en ligne et des inventaires physiques pour bien remonter sur les requêtes commerciales et de proximité. C'est l'occasion de développer des nouvelles compétences pour les SEO.

"Il y aura probablement une recrudescence de pratiques SEO négatives et non maîtrisées"

Pour Roland Debrabant, cofondateur et directeur général d'Open Linking et Shazamz, cette première phase passe d'abord par l'observation des data SEO du site : "Au cours des deux derniers mois nous avons aidé nos clients dans l'interprétation de leurs résultats. Et rapidement il est devenu indispensable de dissocier trois indicateurs : le CTR, les volumes de recherche et les positions moyennes, pour rassurer le client sur la situation de son site et mettre en place un plan d'action pour le moyen terme". Madeline Pinthon, consultante SEO chez IProspect, rejoint cette approche et ajoute "pour beaucoup de sites, c'était surtout le volume de recherchesqui avait changé, pas la position. Les recherches ont aussi évolué pendant le confinement, avec beaucoup plus de "à domicile", par exemple. Maintenant, il faut voir s'il y a de nouvelles tendances post-confinement".

Dans un contexte de reprise incertaine et compliquée, Roland Debrabant prévient : "La concurrence sera très forte car certains e-commerçants sont dos au mur, avec des moyens limités du fait d'une trésorerie en souffrance. Le désastre financier sera perceptible dès septembre. Certains l'ont compris et il y aura probablement une recrudescence de pratiques SEO négatives et non maîtrisées pour obtenir rapidement des résultats". La vigilance est donc aussi de mise en ce qui concerne les attaques de SEO négatif, notamment sur qualité des backlinks reçus ou la duplication de contenus.

Contenu : rassurer et jouer la transparence

Pour Madeline Pinthon, il s'agit avant tout d'appliquer les bonnes pratiques habituelles de la gestion du contenu. Autrement dit, analyser les besoins précis de ses cibles et y répondre de façon transparente, exhaustive et claire. "Il faut attendre la sortie complète du confinement pour connaitre l'appétit des internautes, mais il est encore plus que d'habitude nécessaire de les rassurer sur les livraisons et l'application des gestes barrières", analyse Roland Debrabant. Pour Madeline Pinthon, il vaut peut-être mieux "ne pas insister sur le mot déconfinement, qui peut générer un stress et se concentrer plutôt sur son activité et ce qu'on peut apporter aux clients". Et pour ce faire, la consultante SEO conseille de "répondre aux questions des gens si l'activité a été perturbée ou modifiée en s'appuyant sur ce qui remonte via le SAV, les hotlines, et autres sources d'interactions pour préparer une FAQ spéciale sur la reprise d'activité : quid des horaires d'ouverture, des commandes, des livraisons, etc.".

Pour les points de vente, c'est aussi le moment de retravailler ses fiches Google My business en précisant les mesures prises sur les gestes barrière, et éventuellement mettre à jour les horaires d'ouvertures. Google donne depuis le 18 mai la possibilité d'ajouter des horaires secondaires : une fonctionnalité qui permettra de faire preuve de flexibilité et de clarté auprès de sa clientèle.

"Nous allons découvrir de nouvelles tendances de requêtes qui seront des opportunités de visibilité"

Sur le moyen terme, Roland Debrabant, qui prévoit une seconde vague de reprise en septembre, recommande de "renforcer les contenus des pages et retravailler le maillage interne pour consolider les pages et donc augmenter la présence sur des volumes de recherche plus importants". Ainsi que de refaire des analyses de mots-clés régulièrement, car selon lui, "nous allons découvrir de nouvelles tendances de requêtes qui seront des opportunités de visibilité".

Quant au long terme, "de plus en plus d'e-commerçants vont essayer de vendre à l'étranger, surtout dans le secteur du BtoB. Même si le SEO international est avant tout un projet marketing et un budget conséquent, cela permettra de ne plus dépendre de la situation sanitaire d'un seul pays et aidera à pérenniser le business", analyse le fondateur d'Open Linking et de Shazamz.

Actions techniques : miser sur l'UX

Pour augmenter les chances de rendre son site plus performant et donc plus visible, Benoît Perrotin donne une petite liste d'actions rapides et simples à mettre en place :

  • Réactualiser les balises title et les meta descriptions pour y insérer des informations rassurantes sur les nouvelles conditions de livraison, les normes d'hygiène, etc. L'objectif est de susciter la confiance dès la SERP pour augmenter le CTR.
  • Tirer profit des dernières mises à jour de Schema.org de début mai avec notamment les balises de données structurées dédiées à la livraison.
  • Pour les réseaux de magasins, mettre à jour et nettoyer la base de données locales pour assurer la cohérence des informations de l'ensemble des points de vente.
  • Travailler encore et toujours les bonnes pratiques sur mobile, l'usage augmentant sensiblement en période printanière et estivale.
  • Commencer à préparer les pages soldes pour les e-commerçants en préparant un calendrier des optimisations, des balises title et méta description adaptées et un plan de remaillage des pages à mettre en avant.

Source: SEO : comment ne pas rater la reprise ?

Étiquettes :

About the Author

admin

 

Be the first to comment “SEO : comment ne pas rater la reprise ?”

La robotisation de l'industrie nécessite un renforcement de la sécurité

Posted on Mai 28 2020 at 11 h 53 min

Selon Eurostat, 8% des entreprises sont désormais équipées de robots industriels ou de service. En [...]

Read More

Données : l'enjeu n'est plus le stockage mais le partage

Posted on Mai 28 2020 at 9 h 45 min

Ce n'est pas nouveau, les données sont aujourd'hui l'essence des entreprises. Leur utilisation permet de [...]

Read More

Cloud : les pièges du stockage hybride

Posted on Mai 28 2020 at 9 h 34 min

Les clouds hybrides, qui combinent le déploiement de clouds sur site et public, offrent de [...]

Read More